Actualité

Vous êtes psychologue clinicien et avez un grand intérêt pour les problématiques liées à la jeunesse. Vous êtes ouvert et curieux à la culture militaire. Participez à une aventure humaine, un projet innovant avec des moyens pour les concrétiser.

Le Service militaire adapté accompagne des jeunes adultes ultramarins âgés de 18 à 25 ans éloignés de l’emploi, vers une insertion durable. Dans le cadre de la poursuite du développement du pôle d’accompagnement médico-social et psychologique (AMPS) créé en 2017 comprenant désormais 8 psychologues, le Service militaire adapté (SMA) recrute un psychologue clinicien pour le régiment de Mayotte.

Offrant un statut militaire en tant qu’officier commissionné (grade de lieutenant), ce poste est toutefois exempt de certaines sujétions (pas d’opération extérieure, gardes, formation complète à l’Académie militaire). Il est une opportunité de découvrir l’institution militaire sur un premier contrat de 2 ans renouvelable, en exerçant dans le domaine de la psychologie.

Prérequis pour exercer le métier :

Licence de psychologie + Master 2 professionnel ou DESS de psychologie clinique ou psychopathologie.

Définition :

Concevoir, élaborer et mettre en œuvre des actions d’accompagnement, de soutien au profit des jeunes volontaires entre 18 et 25 ans afin de lever les freins à l’insertion et favoriser l’épanouissement psychique.

 Activités :

– accueil et présentation auprès des nouveaux arrivants ;

– promotion des connaissances et des missions du psychologue auprès des autres personnels ;

– entretiens individuels d’accompagnement pour les volontaires stagiaires (VS) et volontaires techniciens (VT) en souffrances psychiques pendant leurs parcours au régiment (à la demande du volontaire stagiaire ou sur orientation interne) et orientation vers des professionnels extérieurs au RSMA) ;

– animation de groupe auprès des jeunes V.S. et V.T ;

– coordination et participation du suivi des jeunes auprès des partenaires médico-psycho-sociaux (centre médical, assistante sociale, professeurs, cadres) ;

– aide à l’élaboration diagnostic du fonctionnement psychique du jeune ;

– participation à des réunions en équipe pluridisciplinaire afin de favoriser la cohérence du projet d’insertion du jeune avec sa personnalité et ses compétences ;

– participation à la gestion de situation de crise psychique ;

– animation d’analyse de la pratique auprès des cadres du régiment favorisant la connaissance des problématiques psychiques et une posture professionnelle adaptée ;

–  éclairage individuel à la demande des cadres ;

– organisation avec les autres membres du pôles AMPS de formations au profit des cadres et/ou VS/VT ;

– participation à des études et des recherches en lien avec le SMA ;

– évaluation et supervision théorico-cliniques avec le référent psychologue du SMA et avec les autres psychologues du SMA ;

–  création et développement de partenariats avec l’ensemble des structures médico-psycho-sociales dans une démarche proactive.

Savoir Faire

– choisir une méthode correspondant à son domaine de compétence ;

– définir et mettre en œuvre les activités adaptées à la situation des jeunes ;

– formaliser et transmettre son savoir professionnel ;

– rédiger tout rapport, bilan, synthèse, relatifs à son domaine de compétence ;

– observer et analyser la situation, le discours et les relations des différents acteurs ;

– organiser un cadre clinique singulier ou institutionnel (ajuster l’accompagnement en fonction du jeune et de son environnement) ;

– faciliter les relations entre les interlocuteurs du jeune au sein du régiment mais aussi à l’extérieur tout au long de son parcours au SMA ;

– utiliser les principaux supports informatiques ;

– partager avec les professionnels tout élément susceptible d’éclairer et d’aider à l’accompagnement du jeune au sein du SMA.

 Savoir Etre

– capacité à rendre compte au référent psychologue au sein de l’état-major ainsi qu’au commandement du régiment ;

– autonomie dans le travail ;

– esprit de synthèse ;

– grande curiosité pour l’environnement et le territoire ;

– grande capacité d’adaptation de la pratique à son contexte et à ses interlocuteurs ;

– ouverture, aisance relationnelle et capacité à communiquer ;

– capacité à travailler en équipe ;

– capacité à initier les relations partenariales et à les entretenir ;

– respect des règles, valeurs et coutumes ;

– intérêt et capacité d’immersion dans l’environnement militaire ; intérêt pour la culture militaire, ses traditions.

– capacité à se former sur les problématiques rencontrées.

Connaissances Requises en cliniques et psychopathologie notamment via l’approche psychodynamique et systémique

– de l’adolescence et de l’adulte ;

– victimologique notamment les maltraitances dans l’enfance ; les traumas ;

– handicap ; les troubles « dys » ;

– la parentalité ;

– la dynamique de groupe ;

– l’interculturel et ethnopsychiatrie notamment la culture mahoraise ;

– la gestion de la crise suicidaire ;

– criminologique du passage à l’acte et de la délinquance ;

– analyse institutionnelle ;

– addictions ;

– éthique et déontologie professionnelle ;

– connaissance des institutions partenaires pour le travail de liaison et de coordination.

 

Informations complémentaires :

– répondre aux exigences du statut militaire (nationalité française) ;

– être déclaré apte par un médecin militaire ;

– être sans casier judiciaire.

 

Contrat :

Contrat de psychologue à plein temps à durée déterminée de 2 ans renouvelable jusqu’à 17 ans et demi maximum. Poste à pourvoir à partir de fin juin 2022 pour une mise en place à Combani en août 2022. Sous statut d’officier commissionné, le psychologue n’est pas soumis aux contraintes et dispositions statutaires d’un militaire d’active (opérations extérieures, armement, gardes). Dans une volonté d’intégration, il participe à la vie des militaires sur des temps importants, (cérémonies, journée en groupe) et doit avoir une appétence ou une envie de découvrir la culture militaire ainsi que celle des territoires sur lequel il exerce.

Rémunération annuelle en fonction du grade, du territoire et de la situation individuelle soit à partir de 54 000 euros annuels (avant prélèvement de l’impôt sur le revenu). Aides au déménagement (primes d’installation) et hébergement meublé à proximité du régiment avec un loyer réduit.

Lieu d’exercice :

Mayotte- Combani

Adresse d’envoi des candidatures (CV et lettre de motivation) – date de limite des candidatures au 04 mars 2022 :

A l’attention du capitaine Edwige PICARD

Ministère des Outre-mer-Service militaire adapté

Référente psychologue réserviste- pôle opérations

Recrutement des psychologues

27 rue Oudinot

75007 PARIS

 

Descriptif synthétique du poste :

Psychologue au sein d’un régiment du Service militaire adapté dans le territoire d’outre-mer de Mayotte, vous êtes en charge du domaine psychologie au sein du pôle d’accompagnement médico-social et psychologique. Intégrant le dispositif militaire d’insertion socioprofessionnelle, vous êtes l’interlocuteur principal du personnel du régiment concernant la souffrance psychique et les questions identitaires des jeunes. Dans ce cadre, vous évaluez, accompagnez et orientez si nécessaire les jeunes pendant leur parcours dans l’objectif de s’autonomiser, de favoriser l’épanouissement et l’insertion. Vous réalisez des entretiens individuels, animez des groupes auprès des jeunes et d’analyse de la pratique auprès des cadres. Vous participez à la compréhension des situations à tout moment des parcours des jeunes afin de faciliter leur insertion professionnelle. Attiré par la vie militaire, vous travaillez en équipe pluridisciplinaire, notamment avec le médecin et l’assistante sociale, les professeurs et les cadres. Vous participez à des réunions de synthèse et de réseau. Vous transmettez vos connaissances à l’intérieur du régiment et êtes le référent de la psychologie. Proactif, vous développez et entretenez le réseau partenaire. Curieux, ouvert, vous faites preuve d’adaptabilité. Vous acceptez la hiérarchie du commandement de votre régiment ainsi que celle du référent psychologue pour les aspects techniques. Parmi les connaissances, compétences ou expériences des domaines cliniques attendus : la victimologie et la délinquance, la dynamique de groupe, l’interculturalité, la psychopathologie adolescente et adulte, l’ethnopsychiatrie, la clinique psychodynamique et systémique et l’analyse institutionnelle, le handicap (troubles dys), les addictions, la parentalité.

Haut de page

APRTF

Connexion

Mot de passe oublié ?